Transformations

« Architectures & Transformations » (habilité en tant que GRF en 2014) développe une approche pluridisciplinaire engagée au service de la production de connaissances sur les transformations majeures des territoires urbains, périurbains, ruraux, à toutes les échelles de l’habiter (projet, habitat, ville, territoire) dans le contexte de transitions (écologiques, sociétales, esthétiques, techniques) liées à l’Anthropocène.

Ces territoires, marqués dans leurs formes par d’anciennes activités, sont porteurs d’héritages matériels et immatériels de tous ordres (bâtis, culturels, paysagers, techniques), et propices à la mise en place de démarches réflexives, de production de connaissances partagées avec les acteurs institutionnels, associatifs, etc., mais également à la proposition d’actions conduisant à leurs réorganisations spatiales.

Ce projet, porté par l’équipe dans le souci du dialogue disciplinaire et accompagné par l’ENSASE, est centré sur :

  1. les pratiques architecturales et urbaines, professionnelles, pédagogies et scientifiques autant dans leurs dimensions sociales, techniques, créatives, artistiques que dans les processus de production d’espaces bâtis, de cultures architecturales et urbaines, de représentations iconographiques et langagières;
  2. les territoires marqués par d’anciennes formes et pratiques industrielles, agraires, artisanales, aujourd’hui en crises et en panne de récit, dans toute la diversité de leurs typologies, du détail au territoire dans son ensemble ;
  3. les résiliences, dans toutes leurs acceptions, autant dans les imaginaires et ressources sur lesquelles elles se fondent que les communautés et les règles qui permettent de définir des stratégies et des actions face aux crises.

Les activités menées proposent de croiser ces trois thèmes génériques dans une approche transversale au sein de trois ateliers thématiques :

  • Habiter : Architectures, Crises, Engagements aborde la question de l’habitat et celle des conditions de sa conception et production. Ces conditions de l’habiter sont aujourd’hui traversées par des crises environnementales (énergies, ressources naturelles, biodiversité, bouleversements climatiques), économiques (précarité et paupérisation, effets négatifs de la marchandisation capitaliste du logement et de l’habitat, métropolisation et phénomènes ségrégatifs), géopolitiques et démographiques (notamment migratoires) majeures. Revendiquant une architecture « d’intérêt public », l’atelier interroge la responsabilité et la légitimité de l’architecture et de l’architecte dans la production de conditions de l’habiter résilientes.
  • Faire forme : Architectures – Matérialités – Expérience propose une approche critique qui interroge autant les imaginaires que les matérialités des pensées et formes contemporaines des spatialités. Caractérisé par l’appréhension de l’architecture autant par ses mises en forme (processus de conception et analyse de réalisations) que par ses mises en oeuvre (dessins d’exécution et d’expérimentations), cet atelier privilégie les approches multi-scalaires en isolant des situations mesurables et sensibles qui convoquent les sciences humaines et sociales et leurs techniques d’enquête, les pratiques artistiques et leurs productions de récits et d’images, les cultures constructives couplées aux techniques et dispositifs écosystémiques.
  • Écologie : Architectures, Climat, Technique se consacre aux multiples problématiques liées à l’écologie (changement climatique, enjeux environnementaux, rapports « humain- non humain ». Tout particulièrement, l’atelier construit une réflexion sur des pratiques architecturales et urbaines plus soutenables pour enrayer le réchauffement global (ilot de chaleur, micro-climat urbain, architecture bioclimatique, matériaux biosourcés) et sur une éthique écologique plus respectueuse des écosystèmes et du vivant à toutes leurs échelles, s’inscrivant ainsi dans le domaine émergeant des humanités environnementales.

Les membres

Architectures & Transformations est actuellement dirigé par Georges-Henry Laffont. Il compte aujourd’hui 28 membres.