EXPOSITIONS

Chine, construire l’héritage

À Lyon du 13 au 16 septembre 2018
2 expositions, 1 conversation, 1 séminaire, 4 lieux

PU Yingpei – Double empire
Nouvel Institut Franco-Chinois
2 rue Sœur Bouvier 69005 Lyon

15 SEPT – 31 DEC 2018

PU Yingwei, né en 1989 dans la province de Shanxi, diplômé de l’Institut des Beaux-Arts du Sichuan en 2013 et de l’École nationale supérieure des beaux-arts de Lyon en 2018, vit et travaille entre Lyon et Pékin. Dans son travail, il pose un regard particulier sur l’architecture des grands ensemble français, l’urbanisme et les questions historiques liées à la mémoire et aux migrations. Il considère que l’expérience individuelle et la mémoire sont les composantes de la singularité de chaque être.
Artiste protéiforme, il utilise tant la vidéo, la photographie, la peinture et les installations que les conférences performatives, en constituant une Situation-Territoire pour approfondir la diversité identique. Un aspect important de son travail repose enfin sur la critique et la traduction.
PU Yingwei a déjà à son actif plusieurs expositions personnelles dont les dernières ont eu lieu à Paris, à la Galerie Sator(2018) ; au Hive Center for Contemporary Art de Pékin (2017) et à Shanghai à la J : Gallery (2017). Il expose aussi régulièrement son travail en Chine (expositions collectives) : OCAT Shanghai/OCAT Institute, Shanghai/Beijing (2017-2018) ; Qiao Space & TANK Shanghai Project Space, Shanghai (2017) et The Central Academy of Fine Arts (2017).
En 2012, il est récompensé du Prix John Moores de peinture, en 2015 il reçoit un International Awards for Art Criticism avec son livre « Animism and Vulgar Materials », et en 2018, son film « Interview » a été nominé pour le Caen Si Cinéma Festival.

Commissariat et production : Nouvel Institut Franco-Chinois – Exposition jusqu’au 31 décembre 2018

Chine, construire l’héritage
Archipel Centre De Culture Urbaine
21 place des Terreaux 69001 Lyon

15 SEPT 2018 – 20 JANV 2019

Des architectes et urbanistes chinois œuvrent depuis une vingtaine d’années à une remise en cause des processus de production de l’espace qui se sont imposés en Chine. Ils savent puiser dans leur histoire pour dessiner les lieux de vie, des urbains et des ruraux, du domestique au public, du collectif à l’individuel, du ludique au labeur, du culturel à l’artisanat, du social au commerce. Engagées, leurs réalisations sont nourries des vertus opératoires de la pensée traditionnelle qui exploite les capacités de l’architecture à convoquer l’art, l’usage, et la technique. Ainsi, au croisement de l’architecture et de la ville, ces principes réhabilitent parfois des éléments fondamentaux de l’architecture chinoise, ou s’en inspirent. Ils forcent ainsi à une relecture d’une culture souvent mal connue, volontairement ou par ignorance, et posent la question de l’héritage.
L’exposition rassemble les réalisations architecturales et urbaines de :
3andwich Design, Amateur Architecture Studio, Approach Architecture Studio, Archi-Union, Archstudio, Atelier Chen Haoru, Atelier Deshaus, AZL Architects, Jiakun Architects, Onearth Architecture / Beijing University of Civil Engineering and Architecture, O-Office, Original Design Studio, People’s Architecture Office, Rural Urban Framework / Hong Kong University, Trace Architecture Office, Vector Architects, Standardarchitecture, ZHANG Jie / AN-Design Architecture, CHEN Yun / Dinghaiqiao Mutual Aid Society, Jérémy CHEVAL & Purple Roof Art Gallery, TM Studio, SHAO Yong, ZHOU Jian, ZHOU Ke

Commissariat et production :
Archipel Centre De Culture Urbaine, Cité de l’architecture & du patrimoine,
École Nationale Supérieure d’Architecture de Saint-Étienne, École Urbaine de Lyon
Réalisation avec le soutien de :
École Urbaine de Lyon, Parc International Cévenol / centre d’Art Contemporain Sino-Français
Exposition jusqu’au 20 janvier 2019

2018-09-18T09:48:18+00:00