SEMINAIRE

Polygonale 12

[commun / communs]

25-26-27 MAI 2018 – SAINT-ETIENNE

Polygonale est un réseau scientifique informel porté par un collectif transdisciplinaire de recherche et pédagogie mettant en relation depuis douze années des enseignants, chercheurs, praticiens, qui exercent le plus souvent en écoles d’architecture (Paris Val de Seine, Normandie, Saint-Etienne, Grenoble) et dans des laboratoires dédiés (Evcau, Ate-Normandie, Grf Transformations), ou dans d’autres établissements d’enseignement supérieur (dont l’Ens Saclay).
Les participants à cette démarche – dont sont partie prenante les étudiants des groupes encadrés annuellement par les enseignants concernés – se réunissent lors de rencontres où sont exposés des travaux de recherche renvoyant à des croisements réfléchis, des objets complexes mais aussi à une certaine spontanéité des échanges ; l’objectif étant, à l’issue d’une phase de programmation conjointe, de débattre le temps d’une rencontre annuelle de productions en cours d’élaboration.
La question du commun, dans le cadre du « retour » et de l’actualisation dont il fait aujourd’hui l’objet (ne serait-ce qu’au titre des communs de la connaissance), nous amène tant à devoir distinguer qu’à vouloir associer des formes juridiques et des modèles culturels a priori peu compatibles.
Ainsi en va-t-il des différentes conceptions d’ascendances socio-économique [Ostrom, Coriat et agli] ou radicalement politique [Hardt & Negri, Dardot & Laval].
Se jouent d’abord des acceptions et acceptations divergentes de la question de la propriété, selon qu’elle apparaît, ou non, compatible avec la notion de commun. Dans ces différences, se lisent aussi d’une part l’exclusivisme du droit romain, et d’autre part l’inclusivité de la common law.
En ces différences s’énoncent en réalité l’opposition et la complémentarité entre le singulier d’un principe théorique auquel accrocher le manifeste (et le projet) du commun – et le pluriel d’agencements aussi variés que se vivent les expériences des communs.
Mais les expériences de terrain auxquelles nous avons accès nous disent un autre foisonnement recoupant en partie ces lignes de partage.

En 2018 ce cycle sur le commun s’achève à Saint-Etienne

Vendredi 25 mai
APRES-MIDI : SEMINAIRE 1 – ENSA Saint-Etienne
Samedi 26 mai
MATIN : MARCHE URBAINE « Du gouffre d’Enfer à la Bourse du travail »
APRES-MIDI : SEMINAIRE 2 BOURSE DU TRAVAIL – 10 cours Victor Hugo, St Etienne
(1901-02 : Léon Lamaizière, arch.) « Arts des communs »
Dimanche 27 mai
MATIN : SEMINAIRE 3 CITÉ DU DESIGN (design room), 3 r Javelin Pagnon, St Etienne « Habiter le commun »
APRES-MIDI : MARCHE URBAINE « De la Manu à la Mine »
Visite du Musée de la Mine, pique-nique dans le parc du Puits Couriot

POLYGONALE 12 – EQUIPES
Enseignement supérieur
Ecole nationale supérieure d’architecture de Saint-Etienne :
Marie Clément, Manuel Bello-Marcano, étudiants master et doctorat
Ecole nationale supérieure d’architecture de Paris Val de Seine :
Séminaire « Constellations – milieux du commun »,
dir. Emmanuel Doutriaux & Elizabeth Mortamais, étudiants master
Ecole nationale supérieure d’architecture de Normandie :
Séminaire « Expérimenter, observer, analyser les cultures des milieux habités »,
dir. Dominique Dehais & Bruno Proth, étudiants master
Ecole nationale supérieure d’architecture de Grenoble : Philippe Marin et Nicolas Tixier
Ecole supérieure d’art Annecy Alpes : Nicolas Tixier et étudiants master
Ecole normale supérieure Paris-Saclay : Anne Lefebvre, étudiants master et doctorat
Laboratoires de recherche
Evcau / Ensa Paris Val de Seine : Emmanuel Doutriaux, Elizabeth Mortamais, Yann Blanchi
Ate / Ensa Normandie : Dominique Dehais, Bruno Proth
Grf Transformations / Ensa Saint-Etienne : Marie Clément, Manuel Bello-Marcano
Cresson / Ensa Grenoble : Nicolas Tixier
Autre personnalité
Nathalie Brücher, comédienne

2018-05-04T16:05:44+00:00