JOURNÉES TRANSDISCIPLINAIRES

L’idée Bauhaus 1919-1933 / 2019

D’une révolution à une autre

Art – Architecture – Design – Cinéma – Politique

21-24 Octobre 2019

École nationale supérieure d’architecture : Saint-Étienne,  Amphithéâtre François Tomas
École supérieure d’art et design de Saint-Étienne / Auditorium

Entrée Libre

1919 : Le lieutenant Walter Gropius revient du front, après quatre années d’une guerre atroce qui a failli lui coûter la vie et sa santé mentale. Elle l’a ruiné professionnellement, dévasté psychiquement. Le pays sombre dans la violence. Et pourtant, l’architecte refuse de s’abandonner au catastrophisme ; les temps ne sont plus, écrit-il à déplorer « ce qui s’effondre », mais à comprendre le « processus mental qui anime l’humanité », et à saisir « ce qui s’éveille ». L’idée du Bauhaus est sa réponse au désastre, réponse constructive, édifiante d’un créateur partageant l’impérieux besoin vital de l’époque d’explorer les promesses de l’avenir.

Commémorer le centenaire du Bauhaus, n’est donc pas un geste nostalgique : faire retour à l’histoire qui a donné corps, autrement dit matière, forme et sens à un tel projet, c’est questionner l’actualité d’une idée à la fois politique et artistique, dont la mise en oeuvre, avec ses fulgurances, ses aléas et ses échecs, sut faire exister un lieu « hétérotopique » d’enseignement et de création qui de « Arts and Crafts » au Black-Mountain-College marquera définitivement de son empreinte l’aventure moderne des arts, de l’architecture et de la ville.

Les différences qui nous séparent et nous distinguent des années 1920-30 sont considérables. Il n’en demeure pas moins que notre époque connaît des mutations, des crises et des développements anthropologiques du même ordre de réalité (industrialisation, urbanisation, marchandisation) qui, inaugurés hier en termes mécaniciens par la 1ère vague industrialiste anglaise, se voient aujourd’hui amplifiés à l’échelle planétaire, portés à plein régime, à l’échelle planétaire, par une révolution d’un nouveau type : la révolution cybernétique du « tout numérique ». Il se pourrait donc que l’idée du Bauhaus, comme projet pédagogique, transdisciplinaire et créatif visant à articuler pédagogiquement arts, techniques et industrie, se révélât d’une troublante et féconde actualité.

Lundi 21 octobre
École nationale supérieure d’architecture / Amphithéâtre

8h30 Accueil des participants

9h00 Ouverture des journées
Gaël Perdriaud, Maire de Saint-Étienne
Jacques Porte, directeur de l’École Nationale Supérieure d’Architecture (ENSASE)
Danièle Méaux, directrice du CIEREC
Claire Peillod, directrice de l’École supérieure d’art & design (ESADSE)

Moment I : Le Bauhaus : l’Idée et l’histoire

Présidence  Jacques Porte, Directeur de l’ENSASE

9h45h-10h15  Alain Renaud, Professeur agrégé, docteur en philosophie, ancien enseignant de l’ENSASE
« L’idée Bauhaus »

10h15-11h00 Conférence Inaugurale

Jörn Garleff, historien de l’architecture Maître de Conférences, ENSASE
« Le Bauhaus, entre architecture et politique »

Lecture : Lynda Devanneaux Comédienne Conservatoire d’art dramatique de Saint-Étienne
Walter Gropius « Manifeste du Bauhaus » avril 1919

11h00-11h30  Pause

11h30  Table-ronde
Modération : Thierry Mandon, directeur général de la Cité du design de Saint-Etienne (sous réserve) / Alain Renaud

Moment II : Le Bauhaus : influences filiations parentés

14h00  Présidence : Philippe Roux, professeur de culture générale, ESADSE/LEM, Aurélie Voltz, directrice générale du Musée d’art moderne et contemporain de Saint-Etienne Métropole (sous réserve)

14h15 Romain Mathieu, enseignant Histoire de l’art, ESADSE/LEM et Philippe Roux, professeur de culture générale, ESADSE/LEM
« Du mouvement Arts and Crafts au Bahaus, continuités et discontinuités »

14h30 Ida Soulard, doctorante en histoire de l’art à l’ENS / PSL (SaCRE) et directrice du programme Fieldwork Marfa (Beaux-arts de Nantes / HEAD-Genève)
« Les ateliers textiles au Bauhaus, d’Anni Albers aux Black-Mountain-College »

15h00 Itzhak Goldberg, Professeur émérite, Université Jean Monnet critique d’art, commissaire d’exposition
« L’expressionnisme et le Bauhaus »

15h30 Denis Bousch, Maître de Conférences HDR, UPEC Créteil.
«La tour Becker (1925-1931). Une rencontre de l’expressionnisme et du Bauhaus dans la Sarre sous mandat de la Société des Nations »

16h00 Pause

16h30 Benjamin Subtil, architecte, enseignant, collectionneur
« La production livresque autour du Bauhaus »

16h30 Pierre-Albert Perrillat, architecte, maître de conférences, ENSASE
« Siegfried Ebeling : Raum als Membran 1926 »

16h50 Michel Dupeyre, historien MdC (HDR) Université Jean Monnet Saint-Étienne
« 1930-1933 : Les années “tournant” du Bauhaus »

17h10 Table-ronde
Modération : Jörn Garleff

18h00 Clôture de la journée

19h30 Cinémathèque Saint-Étienne
L’écran démoniaque : Regards sur le cinéma expressionniste (I)
Film:  Der Golem, wie er in die Welt kam, de Paul Wegener et Carl Boese, 1920. (1h16)

Mardi 22 octobre
École supérieure d’art et design de Saint-Étienne / auditorium

8h30 Accueil des participants

Moment III : Le Bauhaus et les techniques artistiques

Présidence : Claire Peillod, directrice de l’ESADSE

9h00-10h00 Jana Revedin, architecte, écrivaine, Allemagne
« Les innovations du Bauhaus : Écologie urbaine, pédagogie interdisciplinaire, émancipation civique »

10h00-10h30 Pause

10h30 Interventions présentées par Kader Mokaddem, professeur de philosophie et d’esthétique, ESADSE et Jean-Claude Paillasson, professeur en arts, ESADSE

10h30-11h00  Emilie Perotto, artiste, professeure de sculpture à l’ESADSE
« La Sculpture… ça au Bauhaus !?!? »

11h00-11h30 Emmanuelle Bequemin, designer, artiste et enseignante à l’ESADSE, doctorante à l’institut Acte, Paris Sorbonne et ENSCI
« D’Oskar Schlemmer à Wieki Somers: pour une poétique de l’objet performé »

11h30-11h50 Kader Mokaddem, professeur de philosophie et d’esthétique, ESADSE
« Espace typo-photographique »

11h50-12h30 Table-ronde
M
odération : Kader Mokaddem

Moment IV  Paideia : Le Bauhaus, une autre idée de l’école et des apprentissages

Présidence  Jacques Porte

14h00-14h30 Tiphaine Kazi-Tani, designer-associée au CoDesign lab Telecom Paristech et Cité du Design de Saint-Etienne
« BAUHAUS BISSAU. Colonialisme, design, modernité»

14h30-15h00 Xavier Wrona, architecte, maître de conférences, ENSASE
« Un réseau d’écoles de réforme des moyens de production »

15h00-15h30 Anna Colin, Directrice d’open school East Margate
« Open school east : un espace d’apprentissage, collaboratif, gratuit, inclusif, polyvalent »

15h30-16h00 Pause

16h00-16h30 : Gilles Epale, Président de la ligue d’enseignement de la Loire
« Réflexions sur un nouveau Bauhaus » 

16h30-17h00 Pierre Caye, philosophe, ENS rue d’Ulm, Paris
« Réflexions sur la place de l’architecture dans le système productif »

17h00-17h30 Table-ronde
Modération : Pierre-Albert Perrillat-Charlaz, architecte, maître de Conférences, ENSASE

18h00 Clôture de la journée

19h30 Cinémathèque de Saint-Etienne

L’écran démoniaque : Regards sur le cinéma expressionniste (II)
Film (Cinémathèque)
Nosferatu, eine Symphonie des Grauens de F. W. Murnau, Allemagne, 1922, 1h34. Avec Max Schreck, Gustav von Wangenheim, Greta Schroeder.

Mercredi 23 octobre
École
nationale supérieure d’architecture / Amphithéâtre

8h30 Accueil des participants

Moment V : Le Bauhaus : Entre techniques et société

Présidence : Danièle Meaux

9h00-9h30 Gwenaëlle Bertrand & Maxime Favard, designers associés, maitres de Conférences en design, UJM CIEREC / Université de Strasbourg ACCRA
« Le prototype industriel »

9h30-10h00 Catherine Geel, historienne du design, professeur titulaire des Ecoles nationales d’art, ENSAD Nancy, l’ENS Paris-Saclay et Sciences-po Paris, chercheur associé au CRD- ENS Paris- Saclay – Ensci Les Ateliers
David Bihainc, maître de conférences à l’Université Paris Panthéon- Sorbonne, chercheur permanent à l’Institut ACTE (EA 7539).
« Staatliches Bauhaus cent pour cent 1919—2019 ; prismes, incises et analyses : que peuvent suggérer des points de vue fragmentaires ? »

10h00-10h30 : Pause

10h30-11h00 : Joanne Pouzenc, architecte coordinatrice du projet « Projekt Bauhaus »
«Le programme “Projekt Bauhaus” »

11h00-11h30 Carole Nosella, artiste, maître de conférences Arts plastiques UJM St-Etienne CIEREC
« Le Bauhaus terrain d’émergence d’un environnement multimédia »

11h30-12h30 Table-ronde
Modération : Olivier Peyricot

Moment VI : Mutations Numériques

Présidence : Xavier Wrona

14h00-14h30 Alain Renaud, professeur agrégé, Docteur en philosophie, ancien enseignant Ensase
« D’une révolution industrielle à une autre : le numérique »

14h30-15h00 Lionel Ray, infographiste, BIM Manager / Revit Enseignant, Ensase
« La mutation numérique des pratiques en architecture et design : l’exemple du « Building Information Modeling (BIM) « Règne de la Data » 

15h00-15h10 Damien Poyet, architecte afaaland, associé (à confirmer)

15h30-16h00 Pause

16h00-17h00 Table-ronde
Modération : Jacques Porte, Directeur de l
’ENSASE

Jeudi 24 octobre
École
d’architecture / Quartier Jacquard / Place Jean-Jaurès

Moment VII Ateliers Bauhaus : du côté d’Oskar Schlemmer : scénographie / défilé urbain

8h30-12h30 Création de costumes en atelier / conception scénographique
Enseignants : Pierre-Albert Perrillat-Charlaz / Evelyne Chalaye, architectes, maître de conférence à l’ENSASE
Scénographe : Hélène Iratchev, danseuse, chorégraphe

14h00 -17h00 Défilé urbain
De l’École d’architecture au Cinéma

17h00- 21h00 Cinéma Plan(s) Libre(s) / Expressionnisme et cinéma, l’écran fantastique –  Méliès Jean-Jaurès
Programmation / présentation : Alain Renaud

L’écran démoniaque : Regards sur le cinéma expressionniste (III)
17h00 « Entre peinture arts graphiques et cinéma »
Film de Robert Wiene « Das Kabinett des Doktor Caligari » (Le cabinet du docteur Caligari) Allemagne 1919 – Décorateurs : Hermann Warm, Walter Reimann, Walter Röhrig –
Directeur de la photographie : Walter Hameister

18h30 « Entre Expressionnisme et Futurisme »
Film de Fritz Lang « Metropolis » Allemagne (1927) –
Photographie : Karl Freund et Günther Rittau Karl Freund -Peintures : Erich Kettelhut- Sculpture et costumes : Walter Schultze-Mittendorff

20h00-01h00 Le BDA invite le Bauhaus à L’École d’Architecture

Initiative

Alain Renaud, philosophe, professeur agrégé, docteur en philosophie, ancien enseignant de l’ENSASE

Coordination/organisation

Jörn Garleff, historien de l’architecture, maître de conférences ENSASE/EVS-Isthme

Collectif scientifique

École nationale supérieure d’architecture de Saint-Étienne
Jörn Garleff, historien de l’architecture, maître de conférences, ENSASE/EVS-ISTHME
Pierre-Albert Perrillat-Charlaz, architecte, maître de conférences, ENSASE/CIEREC
Alain Renaud, philosophe, ancien enseignant ENSASE
Xavier Wrona, architecte, maître de conférences ENSASE/CIEREC

Université Jean Monnet Saint-Etienne Faculté Arts, Lettres, Langues
Gwenaëlle Bertrand, designer, maître de conférences en design, CIEREC
Carole Nosella, artiste, maître de conférences en arts plastiques, CIEREC

École supérieure d’art & design de Saint-Étienne
Romain Mathieu, historien de l’art, maître de conférences ESADSE/LEM
Kader Mokaddem, professeur de philosophie et esthétique, ESADSE/IRD
Philippe Roux, professeur de culture générale, ESADSE/LEM

Cité du Design
Olivier Peyricot, directeur de la recherche

Chorégraphie

Hélène Iratchev, danseuse, chorégraphe

Lectures

Lynda Devanneaux, comédienne, Conservatoire d’art dramatique de Saint-Étienne

Cinéma

Programmation : Alain Renaud Cinéclub Plan(s) Libre(s)
Sylvain Pichon, Directeur cinéma Arts & Essais le Méliès
Antoine Ravat, responsable Cinémathèque de Saint-Étienne

Lieux

École nationale supérieure d’architecture : Saint-Étienne / Amphithéâtre François Tomas
École supérieure d’art et design de Saint-Étienne / Auditorium
Cinémathèque de Saint-Étienne
Méliès Cinéma Art & Essai Jean-Jaurès

Responsables institutionnels associés

Thierry Mandon, directeur général de la Cité du Design
Danièle Méaux, professeur des universités, esthétique et sciences de l’art, Directrice du CIEREC
Claire Peillod, directrice de l’école supérieure d’art et design de Saint-Etienne
Jacques Porte, architecte, directeur de l’ENSASE
Aurélie Voltz, directrice du Musée d’art moderne et contemporain de Saint-Étienne métropole