VOYAGES / RELATIONS INTERNATIONALES
Illustration

A partir de son partenariat avec 30 écoles étrangères, l'ENSASE mène une politique active de mobilité étudiante, de coopération enseignante et de voyage d'étude.

Stratégie internationale de l’ENSASE

L’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Saint-Etienne s’attache à renforcer et à valoriser les mobilités, à conforter la dimension internationale de ses formations selon les orientations de son programme pédagogique, centrées sur le projet d’architecture, la sensibilisation aux problèmes urbains et aux espaces publics, le développement durable.

La stratégie de l’ENSASE en matière de coopération internationale s’inscrit dans la durée ; elle est menée en cohérence avec le projet d’école dont elle constitue un des axes principaux.

Donner l’opportunité et les moyens à chacun des étudiants de réaliser au cours de son cursus au moins un projet international (année d’échange, stage de 2e cycle, voyages de classe ou d’études…) est l’un des objectifs majeurs de l’école.

Des échanges internationaux principalement en 4ème année.

Pour parfaire la formation de ses étudiants, l’Ecole a développé au fil des années un réseau d’universités partenaires dans le monde entier. Cette politique de mobilité étudiante supervisée par le service des relations internationales permet aux étudiants de master, de partir à l’étranger dans le cadre des programmes institutionnels (Erasmus, Crepuq…). Ils pourront effectuer leurs deux semestres d’études dans deux pays différents s’ils le désirent. Les stages en entreprise à l’étranger peuvent eux aussi être subventionnés par des bourses (programme Socrates, Bourses Explora’sup) afin de faciliter la mobilité des étudiants.

Ces échanges favorisent le croisement des expériences, la découverte de nouveaux ‘modes de faire’ et de nouvelles cultures architecturales ; ils encouragent à prendre un peu de distance par rapport aux pratiques nationales. Sous-tendus par une politique de coopération enseignante, ils participent ainsi à la réussite de nos étudiants tout en amplifiant l’échange des savoirs.

En 2006-2007, 26 étudiants venant d’Europe, des Etats-Unis, du Canada ou du Mexique, ont été accueillis à l’Ecole ; 21 étudiants de l’ENSASE ont été intégrés dans des universités étrangères. De nouvelles possibilités d’échanges sont à l’étude, notamment en Europe de l’Est et au royaume Uni.

Les Ateliers internationaux : un axe fort de la pédagogie, en lien avec les domaines d’études.

Ces ateliers sont des voyages encadrés, ayant un objectif pédagogique précis (ECTS correspondants), donnant lieu à une restitution (publication, exposition, études). Ils concernent principalement les étudiants de 4ème et 5ème année. En ce qui concerne la 4ème année, ils doivent être mis en exergue pour attirer les étudiants des autres Ecoles d’architectures nationales et internationales.

Une réflexion est actuellement mise en œuvre afin d’étudier la possibilité de donner une dimension internationale à une promotion comportant beaucoup d’étudiants étrangers.

Evolution du contexte : des éléments qui peuvent modifier la stratégie de l’établissement

1. La dynamique Design à Saint Etienne, un thème proche de l’architecture.

L’effort réalisé par l’agglomération stéphanoise ces dernières années pour trouver une nouvelle voie de développement porte ses fruits : la notion de Design est désormais indissociable de la ville de Saint Etienne.
Cette notion, polysémique selon les cultures, touche de près la question de l’architecture. De fait, l’émergence de la Cité du Design amène l’ENSASE à redéfinir son positionnement et à envisager d’autres synergies. La création du « Consortium design » illustre pleinement cette évolution.

Initié début 2007 par la Cité du design de Saint Etienne, « Consortium design Enseignement supérieur » fédère tous les établissements d’enseignement supérieur stéphanois oeuvrant dans le champ du design dans la formation et la recherche, autour d’une plate-forme de ressources. Il développe des formes de collaboration entre établissements à travers des actions ou des travaux communs réalisés par ses membres et/ou partenaires (colloques, publications, …).

Cet outil permettra, à long terme, aux acteurs concernés de construire ensemble un réseau sans équivalent en France ou en Europe.

Il concentre d’ores et déjà ses efforts sur l’information et l’orientation des étudiants, puis étendra son champ d’intervention au développement international, à la mutualisation des moyens et à l’augmentation des potentialités de la recherche.

2. Le rapprochement entre les établissements d’enseignement supérieur à l’échelle du site stéphanois

Membre du Pôle Universitaire de saint Etienne (PUSE) l’ENSASE entame un rapprochement avec les autres établissements d’enseignement supérieur du pôle stéphanois. Des synergies pédagogiques se mettent en place (interventions croisées d’enseignants, formations communes, etc.) et l’intérêt d’une mutualisation des forces et objectifs se renforce. Dans ce rapprochement, la question des relations internationales apparaît clairement comme l’un des axes où une action commune paraît pertinente. L’ENSASE a récemment proposé à ses partenaires de mettre en réseau les responsables des relations internationales de chaque établissement.

3. La dynamique de valorisation du patrimoine architectural moderne à l’échelle Rhône-Alpes

La région Rhône Alpes a récemment mis en réseau 5 grands sites d’architecture moderne en vue d’une valorisation concertée : les gratte-ciel de Villeurbanne, l’héritage Tony Garnier de Lyon, les étoiles de Givors (Jean Renaudie), le Couvent de la Tourette et Firminy-Vert de Le Corbusier.

L’ENSASE développe depuis plusieurs années une connaissance du patrimoine Le Corbusier , notamment grâce à des travaux de recherche, et participe en cela à la valorisation de ce patrimoine.

S’appuyant sur la volonté des collectivités d’obtenir l’inscription au patrimoine mondial du site Le Corbusier, L4ENSASE envisage un partenariat avec l’école d’architecture de Chandigarh.

4. Des réseaux européens qui se structurent : l’AEEA, le programme GAUDI

Au plan européen, l’ENSASE est membre de l’AEEA, Association Européenne pour l’Enseignement de l’Architecture. L’AEEA est une association internationale sans but lucratif, dédiée à l’échange d’idées et de personnes dans le domaine de l’enseignement et de la recherche en architecture. Son objectif est d’améliorer le savoir et la qualité de l’enseignement de l’architecture et de l’urbanisme.

Fondée en 1975, L’AEEA est aujourd’hui une institution reconnue qui joue un rôle essentiel en offrant une perspective européenne aux enseignants d’architecture et aux autorités concernées. L’AEEA compte plus de 100 écoles-membres actifs en Europe des îles Canaries jusqu’à l’Oural. Cela représente environ 5000 professeurs qui enseignent à plus de 100.000 étudiants en architecture du premier cycle jusqu’au niveau du doctorat.

L’ENSASE est membre de cette association et tente de participer systématiquement aux rencontres de l’AEEA. L’enjeu est à la fois de faire savoir et de diffuser les singularités pédagogiques françaises, mais aussi de mieux appréhender le milieu professionnel de l’architecture à l’échelle européenne de façon à en faire profiter nos étudiants.

Le programme GAUDI est un programme européen visant à rapprocher des écoles d’architectures et des centres culturels sur l’architecture en vue de valoriser et de diffuser une culture à la fois commune et diversifiée. Ce programme comprend diverses actions dont des rencontres, concours étudiants, expositions, etc.

L’ENSASE s’est engagée à intégrer ce réseau très actif et à favoriser la participation de ses étudiants, enseignants et agents à ses activités.

L’enjeu est ici – au delà des apports individuels – de développer une notoriété européenne et un réseau de partenaires de confiance avec qui poursuivre les échanges pédagogiques.

ACTUALITÉS
ENTRÉE À L'ENSASE
RESSOURCES
ARCHITECTURE POUR TOUS
CONTACT
APPELS D'OFFRE
INTRANET / COURRIEL