ESPACES PUBLICS ET AMBIANCES

MENTION VILLE ET ENVIRONNEMENTS URBAINS

Le site de Lyon-Saint-Étienne est l’un des tous premiers pôles français de recherche portant sur la ville et les environnements urbains. Il bénéficie d’une large visibilité internationale, faisant de lui une place attractive qui mérité d’être renforcée dans le champ de la formation en études urbaines. En mobilisant des compétences à une échelle inédite, la mention Ville et Environnements Urbains répond à l’ambition de former des futurs professionnels de grande qualité et à la hauteur des enjeux d’aujourd’hui et de demain, au plus près des recherches et de l’expérience des acteurs-praticiens.
La Mention Ville et Environnements Urbains est une nouvelle offre de Master qui a ouvert en septembre 2016. Elle porte sur la diversité des problématiques et enjeux gouvernant à ce jour l’évolution des villes et plus largement des territoires et environnements urbains, à partir de cinq ambitions.

Objectifs de la formation

  • Former à de multiples professionnalités de l’urbain (de l’activité d’analyse à la conduite de l’action) par des parcours ouverts à de nouvelles thématiques et avec des compétences pluridisciplinaires reconfigurées et élargies.
  • Associer étroitement les étudiants (workshops, forum des métiers, retours post stages en fin de master, summer school avec l’Université de Genève…) et les différents mondes professionnels au fonctionnement de la formation (veille dans l’évolutivité des formations, débouchés…).
  • Proposer des innovation pédagogiques dans les types d’activtés et dans leurs formats (ex. formation continue) et dans les outils de mise en œuvre notamment dématérialisés (ex. pédagogies inversées, workshops et ateliers, MOOC et articulation SPOC…).
  • Développer de nouvelles formes et activités de recherche non seulement académique, mais aussi opérationnelle, appliquée, finalisée, action… par des relations multiples avec les mondes de la recherche et de la société civile.
  • Déployer une large ouverture internationale (reposant sur des partenariats d’échanges scientifiques et pédagogiques).

La Mention Ville et Environnements Urbains se compose d’un tronc commun de compétences (réunissant différentes activités, des enseignements disciplinaires, des enseignements de transversalités thématiques et par enjeux), et des enseignements et activités de parcours bien identifiés dans la mention (spécialisation sur deux ans).

Le parcours proposé par l’ENSASE est le parcours Espaces Publics et Ambiances (EPAM)

Parcours Espace public et Ambiances (EPAM)
Ce parcours fait suite au master Espace public : Design, architecture, pratiques crée en 2003 sur la base d’un partenariat entre trois établissements d’enseignement supérieur : l’Université Jean Monnet, l’École supérieure d’art et design de Saint-Étienne (ESADSE), l’École nationale supérieure d’architecture de Saint-Étienne (ENSASE).

La ville y est considérée comme expression du territoire, dans toutes ses formes et configurations. L’espace public est pris en compte en tant que terrain d’expérience de la société, laboratoire vivant et lieu privilégié d’investigations et d’expérimentations, dans son rôle structurant par rapport aux différents types de tissus qui composent la mosaïque des milieux habités contemporains. Il est un composite de matérialités architecturales, urbanistiques, paysagères et sociales, attestées par des pratiques et des usages multiples, parfois conflictuels, par un ensemble de virtualités et d’expressions sensibles.
Les différentes disciplines convoquées, permettront de développer chez l’étudiant une conscience sur les flux d’échanges, d’énergies et de synergies qui traversent les espaces, au niveau socio-environnemental ainsi qu’économique et territorial.
Ce parcours de formation s’appuie sur la notion de pédagogie immergée, en installant une série de collaborations avec les collectivités territoriales, les bureaux d’urbanisme locaux et les acteurs territoriaux ; ce choix didactique permet d’aborder les dimensions concrètes des sociabilités urbaines et des qualités d’espace public (accessibilité, sûreté, citoyenneté, mixité sociale, etc.). Ce nouveau parcours, à matrice interdisciplinaire, permet d’approfondir les méthodologies d’analyse et de conception et d’expérimenter les pratiques et les formes de représentation du projet inhérentes à la notion contemporaine d’espace public.

Débouchés
Outre les débouchés visés par la mention Ville et environnements urbains, et notamment les services d’urbanisme, du cadre de vie ou d’espace public au sein des villes et des agglomérations, ou encore les établissements publics d’aménagement, les agences d’urbanisme, d’architecture, de paysage, le parcours EPAM forme également aux métiers de conseil et de stratégie programmatique auprès des collectivités territoriales (depuis l’analyse jusqu’à la conception ou l’animation du projet), ainsi qu’aux fonctions de médiateur de programmation, de conception, de communication ou de concertation dans la réalisation, la transformation ou l’évolution de l’espace public, et de développeur d’événements dans l’espace public.

Conditions d’admission

  • Être titulaire d’une 3ème année de licence en Sciences Humaines et Sociales, dans le champ des études urbaines ou de parcours plus techniques en lien avec les problématiques de l’urbain.
  • Certains parcours sont ouverts aux étudiants de 4è année de Sciences Po Lyon dans les conditions d’admission prévues par cet établissement.
  • Être titulaire d’un niveau Bac + 2 et ayant une expérience professionnelle d’au moins 5 ans dans les champs de l’urbain (après procédure de validation des acquis professionnels – VAE).

contacts 
Guillaume FABUREL, coordinateur de la mention Villes et Environnements Urbains
guillaume.faburel@univ-lyon2.fr
Chuan WANG, Responsable administrative des études de la Mention de Master
Chuan.WANG1@universite-lyon.fr
Silvana SEGAPELI, responsable du parcours Espaces Publics et Ambiances
silvana.segapeli@st-etienne.archi.fr

+ d’infos

ACTUALITÉS
ENTRÉE À L'ENSASE
RESSOURCES
ARCHITECTURE POUR TOUS
CONTACT
APPELS D'OFFRE
INTRANET / COURRIEL